• Luc Dubois

Je vous propose un extrait du livre qui sera prochainement édité:

"Rosette et le mystérieux ascenseur de la gare de Liège-Guillemins"


Les amis arrivèrent devant la gare des Guillemins. Louvette fut attirée par un panneau publicitaire. Celui-ci invitait les personnes à venir dans un restaurant qui donnerait un cadeau aux cent premiers clients. Durant quelques secondes, cette publicité fit place à un message qui l’étonna : « Le froid vous surprendra. Un inconnu vous aidera et aussitôt disparaîtra. Vous devrez vaincre un monstre qui vous mènera aux enfants disparus. Ce sera le début de vos aventures. Un arbre vous fera revenir près de moi. »

Il y avait plusieurs ascenseurs, lequel fallait-il choisir ? D’après une photo vue par Rosette, c’était celui-là ! Il n’était pas très grand et il avait beaucoup de vitres.

Ils s’approchèrent et Girafon mangea une fleur de gombo, ce qui lui permit de diminuer sa taille… Sinon, elle ne pourrait pas suivre ses amis. Ceux-ci furent surpris de la voir si petite ! Naturellement, Bébert n’hésita pas à se moquer d’elle.

Ils entrèrent dans l’ascenseur, qui se ferma automatiquement. Louvette appuya sur le bouton et il descendit… un étage, deux étages, trois étages ! Ils étaient plus bas que prévu !

L’ascenseur s’arrêta et les portes s’ouvrirent. Le groupe voulut sortir, mais il y avait une surprise : l’ascenseur était perché sur un arbre ! Heureusement, une échelle à corde pendait à une de ses branches. Les amis descendirent. À peine étaient-ils arrivés au niveau du sol que l’ascenseur disparut ! Pourquoi étaient-ils là ? Allaient-ils retrouver les enfants disparus ? Que faudrait-il faire pour retrouver l’ascenseur ? Le stress était bien présent chez chacun d’eux.

Nos amis s’étaient habillés légèrement, vu la douceur du temps. Mais ici, il faisait froid ! Il y avait même de la neige.

– J’espère que je ne vais pas avoir un rhume, s’inquiétait Louvette.

– Si nous allions visiter les environs ? proposa Rosette.

– Quelqu’un sait où nous sommes ? s’interrogea Renardeau.

– Non, mais nous allons peut-être rencontrer quelqu’un qui pourra nous le dire, intervint

Bébert.

Ils traversèrent une prairie. Les herbes étaient hautes, il y avait aussi beaucoup de chardons. Renardeau était content d’être arrivé de l’autre côté. Cela ne pique plus, se dit-il. Nos amis arrivèrent devant un étang. Au milieu, il semblait y avoir une maison.

– J’ai déjà vu cette maison ! cria Loup.

– C’est normal, je te l’ai montrée il y a quelques jours. Elle figurait dans un livre qui parlait

d’un manoir, répondit Renardeau.

– C’est le manoir ! Mais à quelle époque sommes-nous ? s’interrogea Rosette.

– Au XIIIe siècle ! Le livre parlait d’un manoir entouré d’eau, au milieu de prairies, de bois

et de champs cultivés… Nous y sommes, les amis ! répondit Thibaut.

Soudain, un drôle d’animal surgit près du bord de l’étang..."

0 vue

© 2019 site réalisé par Faitesvousconnaitre.com annuaire sites internet

  • Rosette la Poule Rose

Par tél : +49 7837 584  /   dubois.l@skynet.be /  32, rue Deltour, 4431 Loncin, Belgique